reportage de cash investigation : révélateur d’une économie française sous domination étrangère

voila quelques temps que je n’avais pas pris la plume concernant l’actualité économique. le reportage de cash investigation diffusé le 3 mars 2015 sur france 2 a mis en lumière un phénomène déjà présent depuis une bonne dizaine d’années dans notre économie: la dépendance de notre économie vis à vis des fonds de pensions américains.

Thierry Ardisson, le 25 septembre 1999 disait déjà, « tout le monde le sait, ce sont les fonds de pension américains qui gouvernent la France ». Bernard Pivot, le 26 septembre 1999, « on dégraisse les ouvriers français pour engraisser les retraités américains ». Bernard Thibault, secrétaire général de la CGT, le 12 septembre 1999, « les fonds de pension n’ont aucune moralité ! Ce qui les intéresse, c’est leur taux de rentabilité pour leurs actionnaires »

que faisons nous depuis la fin des années 90 pour corriger le tir ? pas grand chose….la bpi….c’est timide comparé à la puissance des milliers de milliards des fonds de pensions américains qui pompent le cash des fleurons français pour les démanteler et les délocaliser.

le débat au delà du fait de notre gouvernance économique et de notre indépendance vis à vis des états-unis est la problématique de l’emploi. eh oui ce phénomène détruit nos emplois industriels de façon massive venant garnir notre armée de chômeurs.

pourtant une solution à ce problème d’envergure est toute trouvé : l’épargne financière des français est de 4000 milliards d’euros ! placés dans les livret A, LDD, PEL, assurance vie peu rémunérateurs l’argent dort en France alors qu’il pourrait financer l’économie française, la développer, lui faire retrouver son influence d’antan.

mais pour cela il faudrait procéder à une reforme structurelle majeure : instaurer les fonds de pension de retraite en France et ainsi ouvrir la voix à la retraite par capitalisation. oh mon dieu quels mots ai-je osé prononcer ? des gros mots oui pour résoudre les gros MAUX de la France. quel homme politique aurait le courage de casser notre système de retraite instauré en 1945 en déliquescence ?  la France se meurt et personne n’a le courage de faire les véritables réformes structurelles qui boosterait de façon systémique notre économie.

les sparadraps, la baisse du cours du pétrole, et la baisse du cours de l’euro ne suffiront pas à diminuer le chômage.

ces fonds de pensions français pourraient aussi permettre de se réapproprier notre dette d’état afin de diminuer les risques d’avoir une politique économique et sociale dicté par d’autres puissances étrangères.

Un rapport en 2013 de Paris Europlace qui fédère la Caisse des dépôts, la Banque de France, la Chambre de commerce et d’industrie de Paris, la Fédération bancaire française, Euronext, la région Île-de-France, et la mairie de Paris fait le même constat mais élude complétement la question de la retraite par capitalisation avec fonds de pensions de retraite dans la recherche de solutions. c’est un grand manque de discernement ou bien un courant politique français (libéral) manquant.

source : http://www.paris-europlace.net/files/Rapport_FINECO_Paris_EUROPLACE.pdf

en effet qui représente le courant libéral en France ? personne ! il y avait un temps Mr madelin mais celui-ci a abandonné la politique.

entendons-nous…..libéral en France c’est le parti démocrate aux états-unis 🙂

dans un échiquier politique où les français sont de plus en plus tentés par les extrêmes car les partis de gouvernement n’ont aucun courage politique et aucunes solutions à apporter à nos MAUX ils seraient peut être temps que ceux-ci se réforment pour sauver notre économie.

en effet, combien de fois l’actualité économique nous montre la déliquescence de notre modèle ? et pourtant rien est fait….délocalisation, chute de notre compétitivité, déficit de notre balance commerciale abyssale, explosion du chômage, aéroports vendus aux chinois, nos fleurons industriels vendus à des fonds de pensions étrangers qui détruit l’emploi…..alerte rouge ! RÉFORMEZ !

 

 

Une réflexion au sujet de « reportage de cash investigation : révélateur d’une économie française sous domination étrangère »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *